En patience • Mai 2020

Confiné comme vous, j’espère que cette lettre vous trouvera en bonne santé (mentale aussi 🤪).

Je profite de ce temps offert pour continuer à composer/expérimenter de nouvelles approches sonores, jouer avec mes enfants, jardiner et réfléchir à la suite notamment sur mon territoire de la Bretagne Romantique. Si ce virus a fait vacillé le monde d’avant en quelques semaines, il augure de nouveaux possibles plus locaux et solidaires et cela m’enthousiasme vraiment.

Et plutôt que de vous dresser la liste de tout ce que je ne ferai pas (tout est annulé jusque Septembre au moins), je préfère vous envoyer quelques sons/images de mes explorations en cours et vous partager quelques créations réalisées ces dernières semaines.

Des bises de loin et à très bientôt je l’espère, sur scène.
Sam Verlen

Quelques images (un peu floues, désolé mais ça vous donne un aperçu) de notre dernière résidence au grand logis (à Bruz) pour le spectacle Naïko.
Quelques expérimentations musicales autour du dispositif scénique que je mets en place pour le spectacle Naïko depuis mon studio : enregistrement et traitement en direct de mes instruments. Du musicien au DJ, il n’y a plus que quelques mesures…
Le teaser du nouveau spectacle tout-petit « Punctata, le retour au jardin » de Virginie Guilluy pour lequel j’ai composé la musique et réalisé le montage vidéo.
Un petit live acoustique de la chanson  » Les âmes heureuses sont amoureuses » réalisé à distance avec Virginie Guilluy.
L’histoire de LAHSA racontée par Virginie Guilluy en audio-livre pour vos enfants. Ce très joli texte de Christos est aussi illustré par quelques unes de mes musiques.
Il y a quelques mois, bien avant le confinement, j’avais composé quelques chansons et musiques pour la prochaine création de Christos Ortiz et Cha Cottereau (lecture illustrée/chantée en direct). Même si, comme moi, vous êtes frustrés de ne pouvoir la découvrir sur scène, voici quelques images et une chanson en guise d’amuse-bouche…

En plus de mon ukulélé/moog, quelques évocations rêvées de l’Inde de Sarasvati avec l’harmonium, les tablas, la flûte et les cordes…

No Comments

Post A Comment